Ce petit fruits d’Amérique du nord ressemble à une très grosse airelle, que les plus connaisseur  nomme aussi par son nom iroquois, ataca. On l’appelle en France, cranberry, une erreur puisque ceci est bel et bien le nom anglais.  En français elle se nomme canneberge.

Les Amérindiens s’en servaient pour leur qualité médicinales, ils en faisaient une pâte comme cataplasme pour soigner les plaies.  Puis l’hiver pour traiter le scorbut car elle est riche en vitamine C.   Au Québec c’est un des fruits les plus populaire, on en boit le jus qui a des vertus extraordinaire.  Elle aiderait à prévenir des infections urinaire et des bactéries dans le corps car elle renferme des anthocyanosides, du catéchol et des flavanoïdes etc.  Il suffit de deux verres de ce précieux jus à chaque jour, matin et soir.

Définition
Noms communs :
Canneberge, airelle canneberge, airelle à gros fruits, atoca, ataca.

Noms botaniques :
Vaccinium macrocarpon, Vaccinium oxyccocos, famille des éricacées.

Nom anglais :
Cranberry.

Partie utilisée :
Le fruit (airelle) et son jus.

Habitat et origine :
Arbuste à feuilles persistantes qui pousse dans les tourbières de l’Amérique du Nord (Vaccinium macrocarpon et en Europe Vaccinium oxyccocos).
*souce passeportsanté.net.

Tout comme les pommes il existe plusieurs variétés de canneberges. Au Québec, la plus utilisé est la variété Stevens mais d’autre variété comme la Pilgrim, la Hyred et la Ben Lear existe aussi.  Mais la HyRed elle, est issue d’une pollinisation contrôlée qui a été effectuée en 1990 à l’Université du Wisconsin.

Ses formes
On retrouve la canneberge en plusieurs forme, en jus, en coulis, en poudre, sec, en gelé et en huile.  On peut l’utiliser à toutes les sauces… justement on la sert souvent avec les volailes… c’est délicieux.  Sinon elle est aussi un allié très intéressant dans la cosmétique.  Elle a un pouvoir anti oxydant précieux.

Sa récolte
Au Québec, la récolte de la canneberge a lieu de la fin septembre à la fin d’octobre. Le fruit à maturité est d’une belle couleur rouge. Il a la taille d’une petite baie de 10 à 20 mm de diamètre.
Vous pouvez voir ici un vidéo intéressant sur la culture de la canneberge.

De nos jours, la récolte est mécanisée. On incorpore alors 15 à 20 cm d’eau dans la parcelle aménagée en bassin. On procède ensuite au battage des plants. Cette opération permet de détacher les fruits du plant. On élève ensuite le niveau d’eau du bassin à 35 ou 40 cm. Les fruits étant creux flottent alors à la surface. Ils sont ainsi facilement transportés à une extrémité du bassin à l’aide d’estacades. Les fruits sont ensuite pompés dans des camions pour être transportés au lieu de tri et de nettoyage.
*source canneberge.qc.ca

Créateurs
Natura-Fruit,  une petite entreprise québécoise qui fait ses produits à base de canneberges, dont l’huile de pépins de canneberges.  Vous trouverez sur leur site beaucoup de recettes gourmande et d’idée pour éveiller les papilles de vos invités.  Plus loin vous trouverez une adresse pour acheter leur produit, car pour moi il est important d’encourager les petits producteurs.

Voici un lien vers le site d’Ocean Spray, fabriquant de jus de canneberge ou vous pourrez lire plusieurs de ses bienfaits.

Recette
Comment faire son beurre de canneberge pour le corps

Fournisseurs
Un site qui vend l’huile de Natura-Fruit en France.  Dans la section assaisonnement et huile, vous retrouverez l’huile de pépin de canneberge !
www.kanata.fr

Autres liens :
www.passeportsante.net

www.atoka.qc.ca

www.canneberge.qc.ca

Publicités